Et revoilà, l’au-delà…

La nuit dernière, dans le ciel lumineux de Cahors, chef lieu de département du Lot, un engin mystérieux a surgi et intrigué au plus haut point les noctambules confinés de cette bonne ville, patrie natale du regretté Gambetta. Le fait est avéré et ne peut être remis en cause, vu que l’information a paru dans la Dépêche du Midi, organe incontestable puisque propriété d’un ancien ministre.
Bon sang mais c’est bien sûr ! Le virus assassin n’a rien à voir avec les Chinois, ni les pangolins, ni les chauves souris, tous ces animaux ni sont pour rien, pas plus que nos chefs d’état, et masques, gels et autres respirateurs n’auraient eu aucune efficacité face à la détermination des extra-terrestres à nous anéantir. L’heure est grave, et plus que jamais, il faut garder les vieux à la maison, car nous le savons depuis longtemps, les E.T. sont friands de vieux, souvenez vous de la soupe aux choux. Seule une reprise rapide du mécanisme de production sous l’égide des scientifiques du MEDEF, un engagement solennel du monde travail et de ses représentants au sacrifice suprême peut nous abriter du cataclysme. Car voyez-vous, il ne s’agit plus d’une pandémie mondiale, mais là on touche à l’univers universel, à l’inconnu inaccessible, ça relève presque du divin. Vite, rouvrons les églises et noyons-nous dans l’eau bénite, organisons des pèlerinages évangéliques, et surtout gardons confiance à notre petit timonier et à ses apôtres…

Riton 18 04 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s