Le ridicule et la honte…..

En 1939, pendant la « drôle  de guerre », une affiche était abondamment collée sur les murs du pays, elle annonçait qu’ « avec notre vieille ferraille, nous allions forger l’acier victorieux » contre les Teutons. Aujourd’hui, c’est notre vieille chiffonnaille qui est réclamée pour fabriquer les masques qui vont nous protéger du covid. Comme pour les femmes de l’époque, il est fait appel aux compétences de couturières et à la bonne volonté de toutes pour sauver l’espèce. Les mecs, ça va de soi, plus doués en mécanique, se consacreront à l’usinage de respirateurs. Faut-il voir dans cette œuvre qui se veut salvatrice, un mauvais présage quand on se souvient de ce qui arriva en juin 40 ?

Ce matin, alors que j’accompagnais une amie au centre Leclerc du coin, je fus estomaqué par la présence à l’entrée du magasin d’un caddy empli de chiffons, de « peille » comme on dit par chez nous, le tout à vocation à être transformé en masque de protection anti-corona. Comme, je refuse de composer avec une boutique où on m’oblige à faire la queue avant d’entrer sous l’œil inquisiteur d’un vigile trapu et où malgré tout je devrais casquer à la sortie, j’ai attendu dehors au grand air et pu mûrement réfléchir à la chose. Quoi, la France, la belle, la grande et la généreuse, ce phare de l’humanité, le pays des Lumières, de Victor Hugo et du CAC 40 en serait réduit à de tels expédients ? A quand Macron faisant la manche devant les ruines encore fumantes de Notre-Dame ?

Mais où est notre dignité bordel ? Allons-nous accepter longtemps d’être infantilisés, ridiculisés, humiliés, culpabilisés alors que chaque jours nous créons une richesse dont nous ne profiterons jamais ? Que les « meilleur-e-s d’entre nous » la première ligne, comme ils disent, s’escagassent à la tâche et sont récompensés à coup de lacrymos ou de LBD à la moindre revendication ? Que demain, quand la « paix » sera revenu, on voudra encore nous faire payer les violons du bal ?…

Si le Professeur Choron était encore de ce monde, dans ses fiches bricolage, il nous aurait bien conconté des masques dans de vieux slips troués ou des culottes en dentelle, nous, nous devrions plutôt réfléchir à comment fabriquer des pavés avec des imprimantes 3 D…

Riton 24 04 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s