Pour l’éternité….

Selon l’OMS, la numéro 19 se serait tant attaché à l’espèce humaine qu’elle voudrait lui être fidèle jusqu’à la nuit des temps. Ce même organisme international nous assure que bien au-delà de la toux, des éternuements, et autres délicates expectorations, la parole aussi est vectrice de la contamination. Des micro postillons, tout pitchous, pitchous, pitchous… Continuer de lire Pour l’éternité….