C’est la nuit surtout que le combat devient furieux…

Les éditions Libertalia viennent de publier un recueil de lettres écrites par une jeune infirmière, Alix Payen, lors de la Commune de Paris en 1871. Ces échanges épistoliers avec son mari combattant dans la Garde Nationale parisienne, avec sa mère, son père, sa famille, ses amis, dispersés, isolés au milieu des terribles combats qui opposaient… Continuer de lire C’est la nuit surtout que le combat devient furieux…