Histoire secrète de la chute de Bouteflika…

Dans près de 300 pages, Naoufel Brahimi El Mili nous livre dans son ouvrage publié par les éditions L’Archipel une version fort bien documentée de la fin d’un règne sans partage de 20 ans de politique mafieuse, ses réseaux, ses arcanes. Une fois de plus, le peuple algérien, dépossédé de sa réelle indépendance depuis 1962, et qui avait salué avec chaleur l’arrivée au pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika, prétendu sauveur du pays après la décennie noire, a dû déchanter et subir dans sa vie quotidienne les rigueurs de la trahison. Le clan, grâce aux revenus de la rente pétrolière et la bénédiction tacite des puissances étrangères, s’est constitué en véritable oligarchie.

Le « Hirak », ce formidable mouvement populaire, a ébranlé ce système pourri. Des antagonismes sont apparus parmi les tenants du pouvoir, des comptes se sont réglés, des têtes sont tombées, mais un providentiel virus, pain béni de toutes les dictatures, de tous les totalitarismes, est venu briser la dynamique émancipatrice. Les prisons s’emplissent  d’opposants, les zodiacs prennent à nouveau la mer vers l’inconnu. 

Ce pays formidable, ce peuple courageux méritent de connaître un avenir plus radieux. Peut-être un jour …

Henri Cazales / Radio-Asso.

« Histoire secrète de la chute de Bouteflika » de Naoufel Brahimi El Mili aux éditions L’Archipel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s