Te plains pas, c’est pas l’usine…

Pour les ingénu-e-s qui penseraient encore que bosser pour une association les mettraient à l’abri de l’oppression patronale et de la petitesse des relations du monde du travail, il est urgent qu’ils, qu’elles, se jettent sur le livre de Lily Zalzett et Stella Fihn publié par Niet Éditions et consacré à l’exploitation en milieu associatif.… Continuer de lire Te plains pas, c’est pas l’usine…

J’emmerde le nouveau monde…….

Le nouveau monde de qui ? du conseil national de la nouvelle résistance avec tous ses élites ? Le conseil de la résistance écologique et social avec ses bobos verts ? Les partis politiques ? Les syndicats ? Foutaise, l’espoir ne viendra jamais du haut mais d’en bas, l’histoire l’atteste.. Pessimiste, peut être, réaliste surement.… Continuer de lire J’emmerde le nouveau monde…….

Pour l’éternité….

Selon l’OMS, la numéro 19 se serait tant attaché à l’espèce humaine qu’elle voudrait lui être fidèle jusqu’à la nuit des temps. Ce même organisme international nous assure que bien au-delà de la toux, des éternuements, et autres délicates expectorations, la parole aussi est vectrice de la contamination. Des micro postillons, tout pitchous, pitchous, pitchous… Continuer de lire Pour l’éternité….

Les charognards du sang passent à l’attaque…….

inutilié Rappelez vous sur l’un de mes deniers » coup de gueule » j’avais dénoncé la spéculation financière sur les masques et autres domaines. Depuis quelques temps les laboratoires privés à grands coups de mensonges aidés par les médias de tout bord proposent un dépistage massif pour, comme ils disent: rassurer les personne. En ce qui me… Continuer de lire Les charognards du sang passent à l’attaque…….

Le journal…..

Alors que certains se sont escagassés à un rédiger avec application un journal de leur confinement, je décide arbitrairement d’en écrire un, de ma déconfiture. Rassurez-vous, ça ne durera pas…Lundi, cédant à la pression de la copine dont l’anniversaire tombait du temps de l’incarcération à domicile et qui insinuait que mon avarice s’arrangeait bien de… Continuer de lire Le journal…..